Les Afars d'Éthiopie

Dans l'enfer du Danakil

 

Dans ce désert volcanique, rongé par le sel et gorgé d'acide, le déchaînement de couleurs et de matières donne parfois limpression étrange d'être sur une autre planète. La dépression du Danakil est le lieu le plus chaud du monde et le plus bas d'Afrique, sous le niveau de la mer.

Cette région d'Éthiopie est dangereuse. Sa proximité avec l'Érythrée la place sous la menace permanente d'une reprise du conflit armé entre les deux États. Une prise d'otages en 2007 et l'explosion meurtrière d'une mine en 2009 ont achevé de dresser de cet « enfer Danakil » le portrait d'une zone extrême.

Il y a peu d'endroits plus hostiles à la vie sur terre et pourtant un peuple y subsiste et s'est adapté à un monde de la rareté : les Afars. Ils dépendent en grande partie du commerce millénaire du sel, l'or blanc du désert, extrait manuellement de la croûte terrestre et transporté sur des centaines de kilomètres par des caravanes de dromadaires.

Cet ouvrage est la première monographie et le premier livre de photographies sur le Danakil éthiopien et les Afars, leur histoire, leurs luttes politiques, leur économie et leur culture.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now