Djibouti

De roc, de sable et de sel

 

Terre incandescente et inhospitalière, Djibouti est le point de rencontre de trois rifts formant des paysages désertiques "de roc, de sable et de sel". 

Dénué de ressources naturelles autres que la mer, le soleil, le vent et la chaleur, ce minuscule Etat de l’Afrique de l’Est est pourtant un acteur essentiel de la région. Stratégiquement situé, Djibouti est la porte de la Corne de l’Afrique, et le port du géant éthiopien enclavé. Havre de stabilité entre l’Érythrée totalitaire et la Somalie décomposée, il est l’œil du cyclone et accueille la plus importante base militaire française à l’étranger.

 

Cette ancienne colonie française, indépendante depuis 1977, dispose surtout d’atouts touristiques spectaculaires où le minéral domine et le vivant est en sursis : de la banquise de sel du lac Assal aux cheminées de calcaire ocre aux formes surréalistes du lac Abbé, en passant par la mystérieuse forêt du Day, les gravures rupestres d’Abourma et les mangroves de l’île de Moucha. 

Cet ouvrage est une invitation au voyage sur cette terre volcanique inondée «de lumières et d’espaces», qu’avaient décrite en leur temps Monfreid, Gary, Kessel et Rimbaud.

Table des matières

 

Introduction : p. 9

 

Une terre fracturée – 10

 

Un climat extrême – 14

 

Un État récent – 18

 

Une population divisée – 22

 

La porte de l’Afrique orientale – 26

 

Les relations avec la France – 28

 

Un tourisme prometteur – 32

 

 

 

Le Sud-Est : p. 37

 

Djibouti ville – 37

 

Les îles Moucha – 44

 

Ali Sabieh – 48

 

Assamo – 52

 

Le khat, l’opium du peuple – 56

 

 

 

Le Centre : p. 65

 

Arta – 65

 

Les petit et grand Bara – 68

 

Le Goubet al-Kharab – 72

 

L’esclavage – 78

 

La naissance d’un volcan – 84

 

Le lac Assal – 85

 

L’Ouest : p. 95

 

La plaine de Gaggadé – 95

 

Joseph Kessel : journalisme et roman d’aventure à Djibouti – 98

 

Le lac Abbé – 104

 

La mort de l’administrateur Bernard – 110

 

 

Le Nord : p. 115

 

Tadjourah – 115

 

Arthur Rimbaud à Tadjourah – 119

 

Les gravures rupestres d’Abourma – 124

 

Les monts Goda et Mabla – 125

 

Obock – 134

 

Godoria – 145

 

Henry de Monfreid, le « vieux corsaire » de Djibouti – 148

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now