Érythrée

Entre splendeur et isolement

 

État paria de la Corne de l’Afrique, l’Érythrée est aussi un pays superbe, de la mer jusqu’au ciel, de la côte de la mer Rouge aux hauts plateaux du centre.

 

Héritier de l’Empire axoumite, marqué par la colonisation italienne, le pays est également riche en trésors architecturaux aux accents mauresques, Art déco, futuristes et modernistes. Asmara, perchée à 2 300 m d’altitude, ne serait-elle pas la «capitale du style en Afrique» ?

 

Terre d’aventure depuis l’Égypte ancienne, parcourue par Rimbaud, Buzzati, Monfreid, Pratt, Waugh et Malaparte, le temps semble aujourd’hui s’y être arrêté. De vieux Érythréens évoquent toujours l’âge d’or des années 1930, tandis que les jeunes, fuyant chaque mois l’État prédateur par milliers, oscillent entre résignation et espoir d’ailleurs.

 

Cet ouvrage est le premier livre de photographies sur l’Érythrée en français. Ses chapitres sur l’histoire, la culture, la société et la politique éclairent ce pays oublié, entre splendeur et isolement.

Table des matières

 

 

Introduction − p. 9
 

De la préhistoire à l’Empire axoumite − p. 15


L’ère de l’instabilité (viiie-xixe siècles) − p. 23


L’arrivée des Européens (fin xixe siècle) − p. 29


La colonie italienne d’Érythrée et le rêve d’un empire fasciste − p. 37
 

De la fédération à l’indépendance − p. 49


Asmara, capitale du style en Afrique − p. 65


Massaoua, la perle de la mer Rouge − p. 83


Keren, la bucolique − p. 103


Les vestiges de l’Empire italien d’Afrique orientale − p. 113


Un État prédateur − p. 121


Les droits humains − p. 141


Fuir l’Érythrée − p. 151


Notes − p. 157


Remerciements − p. 166

 

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now