Invité de l'émission "Le Bar de l'Europe" sur TV5 Monde (16 Juin 2019)

June 16, 2019

 

http://www.tv5monde.com/emissions/episode/le-bar-de-leurope-franck-gouery

 

« Antoine de Saint-Exupéry et Jean Monnet se sont rencontrés dans les années 1940. Saint-Exupéry expliquait à Jean Monnet que « le plus beau métier des hommes c’est celui d’unir les hommes ». C’est tout à fait en cohérence avec le projet européen. Je suis reparti de cette idée-là, de cette rencontre, pour évoquer l’Europe un peu différemment, avec un conte philosophique inspiré de la forme du Petit Prince pour parler avec simplicité mais sans simplisme : des enjeux européens, de l’idéal d’hier et de l’idéal de demain. » 

 

« Le petit Érasme nous entraîne dans son histoire et il nous raconte qu’est-ce qui va mal en Europe, pourquoi sa fleur bleue est malade. On va comprendre, après toutes les rencontres qu’il a faites, pourquoi il est arrivé dans ce désert de la Corne de l’Afrique, qu’est-ce qu’il va y chercher. »

 

« Quand on vit en Afrique, on se rend compte parfois de ce qu’est l’Europe. J’ai vu dans les yeux de certains Éthiopiens ou Érythréens briller notre rêve européen : un espace de liberté, de paix, de démocratie, où les droits de l’homme sont garantis. Et c’est ce qu’on ne réalise plus toujours en Europe et dont on prend conscience quand on voyage à l’étranger.»

 

« Notre dernière frontière, c’est celle du cœur des Européens... La fiction nous permet d’avoir un autre rapport avec le réel et c’est le pari de ce conte de parler différemment d’Europe pour toucher les citoyens. On était dans une société d’opinions, on passe à une société d’émotions. Il faut que les créateurs nous aident à raconter le sens de l’Europe, la fiction est un des moyens de comprendre l’Europe émotionnellement.»

 

« Le regain de participation aux Européennes montre qu’il y a un intérêt, un espace public européen se crée. Les citoyens se rendent compte que leur vote a un vrai impact. »

 

« On avait la fleur de la paix de l’Europe et maintenant nos députés, la nouvelle majorité, pourrait apporter les fruits de l’Europe, les fruits bleus européens qui vont pouvoir donner le goût de l’Europe. On a déjà le parfum de la paix, il faut qu’on ait davantage le goût de l’Europe. Il faut que chaque citoyen sente et vive une expérience européenne dans sa vie et la on réussira à toucher un peu plus le cœur des Européens. »

 

« Les États Européens se confrontent, traversent parfois des zones de turbulence mais autour d’une table, c’est beaucoup mieux qu’auparavant comme nous le rappellent les commémorations du débarquement. On a fait un grand progrès. Notre maison européenne nous a permis de dépasser les conflits. On a des petits désaccords, mais on arrive à former des majorités et on trouvera un accord européen en tenant compte du vote des Européens. Si on regarde ce qui a été accompli sur 75 ans c’est un progrès fabuleux, et même inespéré. »

 

« En 2050, j’espère que notre Europe sera neutre climatiquement, qu’elle aura su dépasser le problème des inégalités, qu’on aura un espace de convergence sociale avec de l’innovation. Voilà donc ce qu’on peut espérer »

 

« Il faut garder un minimum d’optimisme et de confiance, c’est la morale de ce conte pour tous ceux qui sont restés jeunes d'esprit. Un peu d'optimisme nous aide à avancer. »

 

 

 

 

Please reload

Please reload

Recent Posts
Please reload

Search By Tags
Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now